Le projet RUMI ambitionne de créer un Réseau des Universités Marocaines pour l’enseignement Inclusif - RUMI, qui sera appelé à défendre le bien-fondé de l’enseignement inclusif. Il veillera à créer les conditions favorables pour faciliter l’accès à l’université selon les normes universelles de démocratie, d’équité, de tolérance, d’ouverture d’esprit et d’égalité des chances.

     Nous comptons donc focaliser notre action en faveur de 4 groupes cibles souffrant des difficultés d’intégration au sein des universités marocaines, et de là les risques qu’ils encourent en termes d’échec, voire d’abandon des études ou d’intégration dans le marché du travail. 

Les 4 groupes cibles sont :

Étudiant(e)s souffrant de la précarité socio-économique

Étudiant(e)s soumis(es) à des contraintes de pauvreté et de précarité socio-économique: l’origine rurale et la fragilité familiale qui causent l’abandon des études.

 

Étudiant(e)s en situation d'handicap

Étudiant(e)s en situation d'handicap : 5% des marocains ont un handicap et uniquement 0,11% accèdent à l’université; parmi eux, très peu décrochent un diplôme.

Étudiant(e)s étranger(e)s

Étudiant(e)s étranger(e)s provenant de nationalités différentes: 65 nationalités sont présantes dans les universités marocaines; les problèmes se basent ici sur la diversité culturelle, les difficultés linguistiques et les problèmes d'intégration dans la société marocaine.

 

Appréciation par approche "Genre"

Étudiant(e)s soumis à l’inégalité des chances suite à des préjugés et stéréotypes véhiculés dans le monde universitaire en particulier; et dans la société marocaine en général (appréciation par approche genre)

Partenaires Européens

 
 

Partenaires Marocains